KeiruaProd

Mangeoires à oiseaux

J’ai remarqué que les développeurs aiment faire des choses de leurs mains pour construire des choses dans le monde physique. Certains aiment cuisiner, d’autres la peinture, chacun sait ce qui lui convient.

Je ne suis pas un grand bricoleur, mais j’ai construit des mangeoires à oiseau, et c’est super simple. À l’automne, le jardin est un peu triste, les oiseaux ont faim. J’étais curieux de voir si je pouvais avoir plus de réussite qu’avec les boules de graisse vendues en animalerie, un échec cuisant les années précédentes.

J’ai suivi les préconisations de BirdLab, une application de recherche sur le comportement des oiseaux en hiver.

J’en ai eu pour ~20€ de matières premières tout compris:

En une heure de découpe et clouage, j’avais mon assemblage: 2 mangeoires plates aux dimensions d’une feuille A4, qu’il ne restait plus qu’à planter dans le jardin, espacées d’un mètre cinquante pour permettre aux oiseaux d’interagir.

C’est loin d’être parfait (certains clous et tiges auraient pû être mieux mis), mais ça a le mérite d’être utilisable, et ne pas chercher à faire des trucs parfaits est à la fois un bon exercice de lâcher prise et un bon moyen de terminer des trucs.

Les oiseaux qui viennent sont des mésanges charbonnières. J’ai pu l’apprendre grâce à BirdLab. Elles se sont timidement posés le premier jour, puis sont venus de plus en plus souvent, et de plus en plus nombreux. 15 jours plus tard, ils sont environ 7 à passer leurs journées dans l’arbre à coté, et même quand je remplis les mangeoires abondamment, ils mangent tout en quelques jours. J’ai fini par peser ce que je leur donne: 250 à 300g de graines sont consommées toutes les 48h ! Moi qui pensait que mes 2.5kg de graines allaient durer tout l’hiver.

Il faut être rapide pour arriver à les prendre en photo, mais de temps en temps j’arrive à faire la mise au point et prendre un cliché pas trop flou.